Les dix doigts de Mrs Monkey

03 janvier 2018

Novembre #jecoudsmagarderobecapsule2017 : la veste Lilliana de Seamwork, version réversible et récup'

IMG_3837 (2)

croquis veste texte

Cette veste, c'est le petit miracle de l'année. On était mi novembre, je venais tout juste de finir la salopette Turia très en retard, et je m'attaquais au projet suivant de la garde robe capsule, la veste. A la base j'avais prévu la veste Julia de RDC, et j'ai juste eu envie de lire quelques avis sur ce patron. Ca été un peu la douche froide ! Lise Tailor a écrit un article très détaillé sur Julia, qu'elle a cousu plusieurs fois, avec semble-t-il pas mal de difficultés. Et quand on sait que c'est une couturière ultra chevronnée, j'ai réalisé que je ne m'en sortirais jamais, surtout que j'étais déjà en retard et que j'avais envie d'une couture facile et rapide. En plus j'hésitais entre une veste en wax ou en jeans recyclés. Et soudain j'ai repensé à la petite veste toute simple Lilliana du Seamwork d'octobre, et j'ai eu envie d'en faire une version reversible wax / jeans, ce qui réglait d'un seul coup tous mes problèmes !

[for English read the text in italics below the ***] 

This jacket is my little end-of-year miracle. Having just finished the Turia dungarees very late in mid november, I was about to start on the next project, a jacket. I was intending on sewing Julia from Republique du Chiffon, however after reading a few reviews it appeared I had been a bit optimistic about my sewing abilities and timeframe. Lise Tailor herself described it as a difficult and advanced project, so if she struggled, I had no chance. I was also hesitating badly between sewing a jeans or wax jacket. And then I remembered the simple Lilliana box coat from October's issue of Seamwork, and thought it might be possible to make a reversible wax / denim version, which solved all my problems in one go!

A46F234A-7CA9-48E2-B761-E8DD0CEA42F2 IMG_8036

IMG_8484 IMG_8487

Quel plaisir à coudre, cette veste ! J'ai coupé une taille 2 en fonction de mes mesures et c'est impeccable. 2 manches, 2 demi-devants, 2 demi-dos, et voilà. Elle est censée être finie avec un biais autour du long bord qui court le long de l'encolure, des devants et de l'ourlet, mais au dernier moment j'ai decidé d'assembler mes deux vestes endroit contre endroit en cousant le long de ce bord, et de les retourner sur l'endroit en enfilant le tout par une des manches. Puis j'ai replié le bord des manches vers l'envers et assemblé avec une surpiqûre. J'ai aussi surpiqué les autres bords pour que les deux tissus restent bien en place, et pour que ce soit plus joli.

La partie denim de la veste est coupée dans des vieux jeans, que je découds le long de l'entrejambe. Comme ça on a une surface assez grande pour y caser des pièces de patron, mais on doit y incorporer les coutures de côté des jambes, qui elles restent cousues. Pour le joli coton imprimé j'ai coupé le dos d'un seul tenant, parce que le motif était déjà symétrique. La seule chose que j'aurais pu faire c'est de rajouter une marge de couture au long bord d'encolure, parce qu'il est coupé à ras pour être enfermé dans le biais, donc j'ai perdu un peu de largeur en repliant les bords vers l'intérieur.

***

 This was a dream to sew. I cut a size 2 according to my measurements, and it fits perfectly. 2 sleeves, 2 half fronts, 2 half backs, that's it. It is designed to be finished with bias binding around the raw edge, but in the end I just made 2 identical jackets, one wax and one out of Mr Monkey's old jeans, and stitched them together RST around the neckline, front edges and the hem. I turned it over through one of the sleeves, then turned the raw edges in and topstitched. I also topstitched the other edges for a nicer finish, and so that the fabrics would sit properly. 

The denim part is cut out from old jeans, that I unstitch along the inside leg and open up flat. This means that the outside leg seam is incorporated into the pattern pieces, as this is the only way you get enough surface area to fit the pattern pieces in. As for the colourful cotton fabric I cut the back as one single piece, because the print was symetrical. The only thing I would do differently next time is to add a seam allowance to the raw edges which are meant to be bias bound, as I lost a little bit of width by turning the edges in. 

IMG_3259

IMG_3264

IMG_3268

IMG_3270

IMG_3276

Aussi, j'adore les instructions de Seamwork pour monter les manches et resorber l'embu. Elles sont super détaillées et très faciles  suivre, et ça fonctionne à merveille, même sur un tissu épais comme le jean. Je crois bien ne jamais avoir monté une manche correctement avant ! Je suis vraiment super impressionnée par ce magazine, aussi bien pour ce qui est du contenu que par la qualité des patrons qu'ils sortent chaque mois.

***

 Also, I absolutely love seamwork's instructions for setting in the sleeves, it is super detailed, easy to follow, and gives a great finish, even on a really thick fabric like denim. I am so impressed with their attention to detail, and have no idea how they manage to publish all that content, plus two patterns, every month!

IMG_3829

IMG_3831 (2)

IMG_3837 (2)

IMG_3838 (2)

J'adore cette veste. J'adore la patine des vieux jeans, les coutures des jambes qui sont intégrées dans le vêtement, et le fait que mon mari les portait pour aller au travail en vélo, jusqu'à ce ce que le siège en soit trop usé et qu'il me les donne, "pour en faire quelque chose". J'adore le motif original et les accents colorés de ce coton italien de chez Supercut, une jolie maison italienne pour laquelle j'ai beaucoup d'affection et dont je vous reparlerai bientôt. J'adore la tenue de ces deux tissus ensemble. J'adore le fait que cette veste va avec tout. J'adore ce patron super simple et absolument génial. Et j'adore par dessus tout le fait que cette idée de dernière minute soit une petite réussite !

***

I absolutely love this jacket! I love the distressed look of the denim, the extra seams from the side of the legs, and knowing that my husband used to wear these to ride his bike to work until the seat of them got worn out. I love the pop of colour of this bright wax-inspired italian cotton from Supercut, a lovely independent retailer close to my heart, which I will tell you more about soon. I love how the two fabrics give the jacket just the right amount of body so that it sits really nicely when worn. I love that it goes with everything. I love that it is such a simple yet brilliant pattern. And I just love it when a last minute plan comes together!

***


22 décembre 2017

Octobre #jecoudsmagarderobeapsule2017 : la salopette Turia de Pauline Alice

IMG_3429

IMG_8828

[for English read the text in italics below the ***] 

Octobre, le mois de la combinaison... autant vous dire que j'étais peu inspirée... jusqu'à ce que je repense à la salopette de mon adolescence. Ce vêtement si confortable, si cool, si juvénile, si complètement pas pratique pour aller aux toilettes... bref le choix évident pour une maman de 35 ans avec le plancher pelvien ramolli ! Qu'à cela ne tienne, j'étais décidée. J'ai recherché le patron idéal de salopette, et hésité entre Danielle de République du chiffon, et Turia de Pauline Alice. Finalement j'ai penché pour Turia pour sa coupe plus classique et moins près du corps. 

***

October, the month of overalls. I was not inspired. And then I remembered the dungarees I wore as a teenager... so comfortable, so laid back, so youthful, such a nightmare to go to the loo with... obviously the perfect choice for a 35 year-old mum with a weak pelvic floor! Anyway, I couldn't get it out of my mind, so I went with it, and chose Turia from Pauline Alice, for its classic, loose cut.

IMG_3386 IMG_3392 IMG_3382

C'était ma première expérience avec les patrons Pauline Alice, et j'ai trouvé la pochette bien présentée, le livret assez détaillé, et le fit parfait. J'ai coupé un 38, et il tombe nickel au niveau des hanches et des fesses, juste un peu loose comme toute bonne salopette se doit de l'être. J'ai un petit peu modifié la jambe, parce que le patron est dessiné pour une longueur 7/8 lègèrement resserrée à partir du genou, et que je voulais absolument une salopette longue, à laquelle je puisse faire un revers. J'ai donc rallongé les jambes de 15 cm et retracé tout droit en-dessous du genou (les coupes fuselées ne me vont pas). Par contre j'ai recoupé 7 cm en longueur au moment de faire l'ourlet, et à la reflexion je n'aurais pas dû en enlever autant, je la trouve un peu courte maitenant... tant pis, avec un revers et des tongs ça ne se verra pas ! Vivement l'été...

Ce qui est étonnant avec ce patron, c'est le peu d'homogénéité au niveau des finitions. C'est ce que décrivait Kelly de Cut Cut Sew dans son article sur Turia, et je suis assez d'accord avec elle : ça semble assez étrange que la plupart des coutures soient rabattues, donc très bien finies, alors que les ourlets les plus visibles - notammnent ceux des bords de la bavette - sont simplement crantés, repliés, et cousus en place. Plus ça va et plus je deviens allergique aux finitions médiocres en couture. Je trouve qu'une jolie finition change complètement mon niveau de satisfaction une fois le vêtement fini, c'est ce qui me donne le sourire quand je porte du fait-main. Alors j'ai fini par doubler la bavette, et gansé les bords laissés à cru avec du biais. Et là je suis contente, c'est joli ! Aussi il est prévu une fermeture éclair de chaque côté de la taille pour faciliter l'enfilage, mais je n'en ai mis qu'une et ça passe largement. Il y a 2-3 petites coquilles dans le patron, notamment pour les poches arrières dont la pièce de patron était beaucoup plus petite que les repères sur les jambes arrières, je les ai donc redessinées. Je trouve aussi les bretelles un poil courtes, mais ça c'est parce que j'aime porter ma salopette un peu descendue sur les hanches.  

Le tissu est un twill léger de chez Stoff and Stil certifié Oeko-tex (je vous l'avais dit, je suis accro !) dans un coloris bleu pétrole, ou vert sapin, on ne sait pas trop. Les photos ne montrent pas bien la couleur, il faisait un temps pourri, mais je ne me sentait pas d'attendre 6 mois le retour du printemps. Le tissu est d'une belle qualité, très doux, avec une jolie brillance, mais il se froisse facilement (comme vous pouvez le constater sur les photos), et mon mari trouve que les reflets donnent l'impression que je me suis fait pipi dessus (il a le compliment facile - en me voyant en salopette il m'a d'abord demandé si j'étais enceinte, ou si je comptais faire du bricolage...). 

***

This was my first experience of sewing with Pauline Alice patterns, and I found the printed version (I treated myself) well presented and easy to follow, and the fit is pretty good. I sewed up a size 38 / UK 10 which is what I would go for RTW. It fits just right around the hips and crotch area, just a little bit loose as you would expect dungarees to be. I redrew the leg slightly, because I wanted a full length straight cut, rather than the 7/8th slightly tapered leg of the original pattern. I added 15 cm in length, and cut off 7 cm when hemming, but I now find it a little bit short... 

The weird thing about this pattern, is how uneven the level of finish is throughout. This is what Kelly of Cut Cut Sew noted in her article about Turia, and I definitely agree with her: it seems strange that most of the seams are flat-felled, but that some of the more visible ones (ie the curved sides of the bib front) are only clipped, folded over once and sewn in place. As I am becoming more and more allergic to scruffy-looking finishes, I chose to line the bib, and bind the other seams with bias tape - which now makes me incredibly happy when i get to wear my dungarees! The pattern includes a zip on each side of the waist to ease slipping on and off, but I only put one in and left the other side closed, and it allows for ample wriggle room. I also found the back pockets too small, and the straps just a bit short, but that is mainly because I like to wear my overalls a little low at the hips.

The fabric is a lovely, thin, soft, Oeko-tex certified and very reasonably priced cotton twill from Stoff and Stil, in a kind of petrol blue / forest green colour. It has a bit of a sheen and unfortunately gets very wrinkly, which prompted Mr Monkey to tell me that I looked like I had wet myself (and that was after he had stated that wearing overalls was either for doing DIY, or for pregnant women). He is just such a natural at flattery. 

IMG_3427

IMG_3432

 Alors voilà, on dirait que mon plancher pelvien a lâché, que je suis enceinte et en train de poser des étagères, mais franchement je m'en fiche, je l'adore ma salopette. Et toutes mes copines en sont jalouses, alors tant pis pour les mecs !! Ils nous préfèrent sans doute en mini jupe, mais à choisir, je prendrai toujours l'option confort... ;)

***

So there you go, I look like I am pregnant, and like my bladder gave way while I was putting up some shelves, but you know what, I don't care. Men might prefer us wearing heels and mini skirts, but I'll go for the comfort option any day !

***

20 décembre 2017

Août et septembre #jecoudsmagarderobecapsule2017 : un short raté et un ensemble lingerie plutôt réussi

IMG_8821

IMG_8829

[for English read the text in italics below the ***]

Mon dieu, non sommes en décembre et je n'ai pas posté l'avancée de ma garde robe capsule depuis juillet. Argh. J'ai pris pas mal de retard de couture, et eu des petits ratés, mais j'aimerais vraiment garder une trace et une chronologie de ce beau projet, d'où ce billet un peu fourre-tout regroupant les projets d'août et de septembre. 

Août était censé être le mois du short, et j'étais super préparée (pour une fois !) puisque j'avais déjà découpé les pièces de mon short Maritime de Grainline Studio dans les chutes de la robe de juin. Ça allait être une couture super rapide et efficace, rien ne pouvait venir me gâcher ce plaisir. Rien, je vous dis. Sauf le fait que, pour une raison qui m'échappe encore, j'avais découpé un short trois fois trop grand, et une ceinture trop petite. Et que j'ai galéré à poser la braguette zippée. Bref, après avoir cousu, décousu, recoupé, recousu, redécousu, pesté, et m'être aperçue que je n'arriverais pas à sauver mon short, j'ai dû me résoudre à abandonner, et à jeter mes précieuses chutes d'ikat tissé main à la poubelle en versant une petite larme. J'avais malgré tout besoin d'un short, et j'avais flashé sur le Golda de Gaiounette à roulettes sur Instagram. Ce numéro de La Maison Victor étant déjà en ma possession, j'ai cousu vite-fait un 38 dans une espèce de twill de chez Offset Warehouse. C'est vraiment un chouette patron, facile, ingénieux avec les plis qui forment les poches du devant, et rapide à coudre. Le malheur c'est qu'en 38 il est un peu grand, mais bon au moins j'ai un short, et c'est un modèle que je recoudrai avec plaisir. Quelque chose me dit qu'en wax il ne serait pas mal...

***

I can't believe it's already December and I haven't posted any monthly capsule wardrobe updates since July. Some of it is due to some sewing mishaps and delays, but mostly all of the making is done, so in a bid to catch up with myself here is a bit of a funny little post about August and September's instalments.

August was meant to be the month of shorts, and I was soOo well prepared (which is rather unheard of, for me): I had already cut out the pattern pieces for my Grainline Studio Maritime shorts out of the scraps leftover from June's ikat dress, nothing could possibly go wrong. Well, in theory that is. What was meant to be a straightforward, easy and quick sew turned out to be a bit of a disaster. I still don't know how, but I ended up cutting the shorts way too big, and the waistband too small. And I had major problems trying to sew the zipped fly front. In the end after much seam-ripping and swearing I had to resign myself to give up and throw my precious handwoven ikat scraps in the bin. I still needed a pair of shorts, however, so I tried a pattern that I already owned and of which I had seen a lovely version on Instagram: La Maison Victor's Golda shorts, available in this issue (by the way, do you know that LMV is now available in the UK? Super exciting, I love this magazine! Unfortunately I can't seem to find it anywhere... if you come across it please let me know!). So I sewed up a quick pair in a size 38 (UK 10) from some reclaimed twill from Offset Warehouse I had in my stash. It really is a great pattern, easy, ingenious (the pockets are formed by the way the fabric is folded), and quick to sew. The only disappointment is that they are a bit big on me, but there will definitely more Goldas in my future wardrobe, and something tells me a wax pair would be really nice!

IMG_7186

En septembre j'avais prévu de me lancer dans la couture de lingerie, quelque chose dont j'avais envie depuis longtemps, d'une part parce que j'ai beaucoup de mal à trouver ce que je veux dans la commerce, et aussi parce que ça me semble une super manière d'utiliser des chutes. Les patrons Picpus et Bel-Air de Rebecca Meurin (dont j'avais cousu le maillot Molitor) étaient déjà dans ma patronthèque depuis un moment, ils me semblaient être des modèles plutôt simples pour se lancer, et encore une fois ils sont vraiment bon marché à 5 euros pièce. Et puis même si ce sont des PDF il n'y a pas trop de pages à imprimer vu la taille des pièces du patron.

Picpus, le haut, est un petit soutien-gorge tout simple, sans armature, avec une bande elastiquée sous la poitrine, des bretelles ajustables et une fermeture par agrafe au dos. J'avoue avoir été conquise par ce patron, qui est vraiment d'une simplicité enfantine à monter, très bien expliqué, et entièrement réalisable à la machine, sans surjeteuse. La taille est calculée en fonction de vos mesures, avec deux tailles distinctes pour la bande en dessous de la poitrine et pour les bonnets. Le patron propose une version jersey et une version chaine et trame, donc toutes vos chutes peuvent y passer ! La confection des bretelles ajustables est expliquée, mais on peut aussi utiliser des bretelles toutes faites, ou en recycler. Par contre je ne conseillerais pas ce modèle aux poitrines plus volumineuses, c'est parfait pour mon bonnet B mais il n'offre qu'un soutien assez léger.

Pour la première version j'ai réutilisé l'agrafe et les bretelles d'un vieux soutien-gorge que je ne mettais plus, et de toutes petites chutes de jersey noir pour les bonnets. En une heure de temps c'est bouclé, et le fit est nickel. Je positionnerais juste les bretelles un peu plus près de l'agrafe au dos pour que j'aie moins l'impression qu'elles vont tomber, mais c'est plus une question de goût personnel. Avec ce détail en tête j'ai entrepris de coudre une deuxième version un peu plus "sport", façon brassière avec les bretelles croisées dans le dos. Pour celle-ci j'ai juste cousu les deux extremités d'un élastique bien large (et bien doux) ensemble pour former la bande sous-poitrine, et utilisé du biais elastiqué pour les bretelles. Le résultat est super confortable, les bretelles restent bien en place, même au yoga ou après un poste de 12 heures aux urgences (je le porte au sport et au boulot, les deux situations ont été testées, Picpus tient la route). J'espère un jour vous faire un tuto pour la brassière mais pour l'instant je manque cruellement de temps, alors ce sera pour 2018 !

Pour le bas c'est une autre histoire, j'ai fini par faire un mix du patron Bel-Air et des mesures d'une culotte du commerce pour trouver une forme qui me convenait. La version originale était carrément indécente, le devant était BEAUCOUP trop bas à mon goût. Enfin je pense qu'en matière de lingerie on a toutes des morphologies, des goûts et des attentes différentes, donc ça ne m'a pas étonnée de devoir trafiquer un peu. Enfin voilà, j'ai maintenant un patron de culotte que je pourrai multiplier au besoin, et ça c'est top ! Je vous épargne les photos portées, de toute façon ça n'a pas grand intérêt puisque la version finale n'a plus grand chose à voir avec le patron d'origine. Et puis je crois que je vous montre assez de chair fraiche avec les photos ci-dessous !

***

In September I was due to tackle underwear sewing, something I had been meaning to try for a long time. I always seem to struggle to find the kind of underwear I want in shops, and what a great way to use up scraps! As it was my first attempt at sewing lingerie, I wanted to start with something simple, so went for the Picpus bra and the Bel-Air knickers, both from Rebecca Meurin, available for a few euros as PDFs. 

Picpus is a simple bra without underwires, featuring an elasticated band, a hook and eye closure and adjustable straps. The instructions to make your own straps are included, however the pattern advises you buy your own bra hook and eye closure. I just cut these off an old bra and reused them, which made it both quick and very cheap! Picpus is a great pattern. It fits well, with two separate sizing guides for the underbust band and for the bra cups. It is really easy to sew, and very well explained (in French) with lots of pictures. And last but not least, you can sew all of it using a regular sewing machine, no overlocker needed. Bonus! Also it comprises of two versions, one for knits and one for wovens, so you really can use any scraps you like. The only thing is it offers fairly light support, so I probably wouldn't recommend it for anything over a C cup.

For the first version I used a scrap of black interlock, and those upcycled straps and hook and eye. It fits well and is super comfy, the only thing that bothers me slightly is the strap placement at the back. I always feel like the straps are going to slip off my shoulders (they don't, but I don't like the feeling), so I would position them a little closer to centre back next time. With this in mind I made a second, more sporty version, with fully elasticated straps crossing at the back. No danger of them slipping off then. I used some really soft and wide elastic for the underbust band, and sewed the edges together rather than adding a fastening. The straps are made up of fold-over elastic. And it is by far the most comfortable under-thing I have ever worn. It stays in place and keeps it all in, whether it be doing yoga or all the way through a 12-hour shift at work. I have every intention of putting up a tutorial for this version up on the blog, but end of year general business means it probably won't happen until 2018.

As for Bel-Air, the first pair of pants I made from this pattern was pretty much x-rated! The front was sooooo low, it was ridiculous. So anyway I ended up redesigning the whole thing based on a pair I owned and the final draught fits, but is very far from the actual pattern, so I will spare you the pictures. Who needs more flesh on this page anyway!! 

IMG_7208 IMG_7207

IMG_7345 IMG_7340

 Pour info, l'élastique lurex envers gratté tout doux, parfait pour la bande sous-poitrine de Picpus, vient de chez Stoff and Stil, ma nouvelle mercerie en ligne préférée. La gamme est immense, relativement bien catégorisée (ce qui facilite la recherche - il y a des sites où je ne trouve rien tellement il y a de choix !), et tout ou presque est certifié Oeko-Tex, avec une petite gamme bio GOTS très sympa. Tout ce que j'ai testé jusqu'à présent est de très bonne qualité, le seul hic ce sont les frais de port puisque la marque est basée au Danemark, mais les prix sont raisonnables donc dans l'ensemble c'est correct.

Voilà, je vous retrouve bientôt pour la salopette d'octobre !

***

In case you were wondering, this amazing lurex super wide elastic (which by the way is also super soft on the inside) comes from Stoff and Stil, my new favourite online haberdashery. They have an amazing range, with most things Oeko-tex certified, and some lovely organic GOTS textiles too. Everything I have tried so far has been really good quality, the shipping costs are a bit high as it is based in Denmark, but as the prices are reasonable it doesn't seem too steep overall. Highly recommended!

So there you are, the catching up continues very soon with October's dungarees... See you then!

*** 

29 octobre 2017

Sacoche en jeans recyclés * Upcycled jeans satchel

IMG_1848

Excusez la photo racoleuse, ce sac était pour ma soeur et on s'est bien amusées cet été à faire quelques clichés au bord de la piscine quand je lui ai offert. C'est pas tous les jours que j'ai un mannequin qui accepte de poser en petite tenue pour mettre en valeur mes ouvrages ! Elle reprend des études cette année, et elle fêtait ses trente ans, alors j'avais vraiment envie de la gâter avec un cadeau fait-main qui lui serait utile. Et en prime je me suis vraiment fait plaisir, avec mon matériau fétiche, à savoir, le vieux jean ! En ouvrant les couture d'entrejambe ça donne une belle surface, et je ne me lasse jamais de ce grain et des traces d'usure qui rendent chaque morceau unique. En plus j'ai vraiment essayé de garder un maximum de quincaillerie d'origine aussi, j'ai remplacé les boucles qui étaient censées fermer la sacoche par les ceintures de plusieurs paires de jeans. Les boutons et les surpiqûres sont donc dépareillés, mais je suis toujours plus adepte de l'originalité que de la perfection, alors ça me plait bien !

[for English read the text in italics below the ***]

Do forgive the racey picture, this bag was a present for my sister, and we had a bit of fun taking photos of it when I gave it to her this summer, and she just so happened to be wearing a swimsuit. Oh well! She is heading back to uni this year, and also turned 30, so I really wanted to make her something special for her birthday, that she would get some use out of. I happened to particularly enjoy the process anyway, as it involved my favourite thing to do, aka upcylcing old jeans. I just love the grain, the signs of wear, the metal hardware, and the fact that it so sturdy and easy to work with. I tried to keep as much of the original details as possible, and also switched the buckles that were called for to close the bag, with 2 of the jeans' buttoned belts. This means that this bag is all mismatched topstitching and mixes brass and silver buttons, but that's how I like it!  

IMG_1816

IMG_1818

IMG_1835

 Le patron de base est celui de la sacoche "too cool for school" du livre A bag for all reasons de Lisa Lam, qui tient aussi la boutique en ligne de fournitures pour sacs U-handbag, en Angleterre. J'ai un peu agrandi le modèle pour être sûre qu'une pochette A4 et une tablette y rentreraient facilement, sinon pas de modification majeure. J'aime bien son style classique inspiré des sacoches en cuir de nos ancêtres parents. Je me suis surtout amusée à y caser un maximum de détails "upcyclés", comme une poche arrière de jean qui est devenu une poche intérieure, et l'étiquette réutilisée en attache pour clés. J'ai eu un mal fou à trouver des boucles pour la sangle, alors j'ai fini par démonter un vieux sac très usé (avec lequel j'avais fait le tour du monde, dans ma jeunesse...) pour réutiliser les boucles de la bandoulière, qui faisaient la taille idéale. Pas de difficulté majeure, à part l'épaisseur des couches de tissu à surpiquer ; ici 4 couches de tissu, plus un entoilage extra fort. J'ai galéré avec l'entoilage thermocollant, je voulais quelque chose de bien rigide, pour que le sac ne s'affaisse pas, et j'avais choisi celui-ci qui prétendait imiter la densité du cuir. Bon au niveau tenue il est bon, mais ça ne colle pas bien, ça cloque au lavage, bref, j'en ai conclu une fois pour toutes que je détestais les entoilages thermocollants. A l'avenir je vais vraiment essayer de m'en passer, et de revenir à des méthodes plus traditionnelle, et surtout moins foireuses ! Une autre chose dont je vais essayer de me souvenir, c'est de coudre la sangle au sac avant de monter le sac entièrement, parce qu'ignorer les instructions et faire à son idée, c'est vachement plus compliqué en fait... Une fois le sac monté, il ne reste plus beaucoup de place pour passer le bras de sa machine et coudre de jolis diagonales sur les attches de sangle... Jai donc rajouté quelques rivets aux points critiques pour renforcer les coutures, et rattraper mon montage de sangle approximatif.

***

The pattern used is the "too cool for school" stachel from the book A bag for all reasons, by Lisa Lam. You may know her as the founder of u-handbag, the UK bag-making supplies online shop. I didn't make many mods, just made the whole thing a bit larger to make sure a tablet and an A4 pad would fit in. I like the classic leather satchel look of the pattern, and it comes together quite easily, if you follow the instructions... which I forgot to, and assembled the whole thing before realising I need to stitch the strap to the bag gusset first. Believe me, doing it as an afterthought was pretty difficult, as there is very little wriggle room in there! Anyway, we got there, and I added a few rivets to make sure the approximate stitching didn't give way. The main difficulty was stitching four layers of fabric plus some heavyweight interfacing on all the seams. I used this "leather-like" interfacing, and it was the right weight and structure to hold the bag up, but as this kind of thing always does, it didn't stick very well, and blistered in the wash. I hate the stuff! I promised myself to steer away from iron-on interfacing from now on, and am going to try and explore other, more traditional (less likely to go pear-shaped) techniques in the future.

IMG_1820

IMG_1821

IMG_1823

IMG_1825

IMG_1833

 Donc voilà, je crois que ma soeur l'aime bien, mais pour ma part cette sacoche a ravivé ce vieux rêve que j'ai d'un jour vivre dans une maison écolo, d'avoir des alpagas, et de recycler des jeans en tout un tas de choses qui se vendraient comme des petits pains et payeraient pour la maison écolo et les alpagas... OK, je suis peut-être partie un peu loin, mais je vous jure, j'adore recycler des vieux jeans !!

***

So here it is, I think my sister likes it, but personally I just loved reviving this old dream I have of one day living in a eco house, of having alpacas and upcycling old jeans into stuff that would fly off the shelves and pay for the eco house and alpacas :) Ok, I'm crazy, but I do love upcycling old jeans!

***

04 octobre 2017

Robe scandinave en wax hollandais

IMG_2668

Je ne sais pas qui je pensais berner en rentrant un jour dans un magasin de tissu avec l'intention de ne rien acheter... J'ai failli réussir, et puis je suis tombée sur ce magnifique Java hollandais de chez Vlisco, et mon sang n'a fait qu'un tour. En plus à €4,50 du mètre toute résistance était futile ! Donc voilà, je suis repartie avec mon tissu bariolé en me demandant bien ce que j'allais en faire. Il me fallait une forme simple pour mettre en valeur l'imprimé, et que ça ne fasse pas "too much". Du "less is more" version patron, voilà ce que je recherchais. Et j'ai trouvé mon bonheur dans le joli livre Vestiaire Scandinave d'Annabel Benilan.

[for English read the text in italics]

I'm not sure who I was kidding when I entered a fabric shop with the firm intention of not buying anything... Anyway, it obviously didn't work, especially as this amazing Vlisco dutch java print and I crossed paths... it was a steal at £4 a metre and I have to admit that I made very little effort to resist the temptation. So I exited with my bolt of garishly coloured wax fabric, wondering what the hell I was going to use it for. It called for something fairly understated, as I thought that a "more is more" print would be better shown off by a "less is more" type garment. And I found what I was looking for in Annabel Benilan's book, Vestaire Scandinave (litteraly: scandinavian dressing room).

IMG_2728

IMG_2670

IMG_2656

IMG_2732

Voici donc le modèle Birgitta, une robe trapèze toute simple avec un dos en V, un détail qui me séduit toujours. Je trouve que le dos en V c'est le comble du chic, d'ailleurs c'est ce que j'avais choisi pour ma robe de mariée. Que ce soit vrai ou pas, en tout cas moi j'y crois :) ! C'est une couture très simple et rapide : un dos, un devant, une parementure, en 2 heures de temps c'est bouclé. Je l'ai cousue le jour-même pour aller à un mariage le soir ! C'est une taille 38, et ça tombe nickel (je fais un 38 du commerce). Par contre j'aurais peut-être dû la raccourcir un peu parce que selon Mr Monkey j'ai l'air encore plus petite que d'habitude quand je la porte !

***

So here is the Birgitta dress, a simple shift with a V back, which is a detail I always love. In my mind, it makes anything look chic! It is such an easy and quick sew, it took all of 2 hours to put together, ready for a wedding I was attending in the evening. The fit is good, but I probably could have shortened it a bit, as Mr Monkey told me that I looked "even shorter than usual" in it...!

IMG_1561 IMG_1562

J'avoue que je suis franchement ravie du résultat : c'est une petite robe toute simple, pratique et confortable, mais qui fait son petit effet avec ce motif et ces couleurs plutôt tape-à-l'oeil. Il m'en reste d'ailleurs encore pas mal de métrage, donc je suis à l'affût d'autres patrons tout simples pour mettre à profit les chutes. Si vous avez des idées, n'hésitez-pas à me laisser un petit commentaire !

***

I have to say, I am really chuffed with the result. It is all I look for in a summer dress: simple, comfortable, practical and easy to wear, with a bit of an edge thanks to that brighter-than-bright print. I actually have loads of it left, so if you have any ideas for simple patterns to cut into the leftovers, do let me know your suggestions!

***


23 septembre 2017

Juillet #jecoudsmagarderobecapsule2017 : le maillot de bain Molitor

IMG_1927

IMG_8831

Je n'aurais jamais pensé poser un jour en maillot sur ce blog... même si depuis l'adolescence (il y a bien longtemps !!) j'ai peu à peu appris à accepter mes imperfections, je suis loin d'être à l'aise avec ce déballage de peau, de bidon et de capiton sur cette page ! En plus ces photos ont été prises en tout début de vacances, donc vous avez la blancheur aspirine en prime... Mais bon, on est ici pour parler de Molitor, et j'aurais du mal à vous le présenter sans vous le montrer "en action". Heureusement, c'est un maillot peu echancré et finalement assez sage et un peu retro, donc on évite l'indécence totale ! Et comme cet été tout le monde s'est prêté au jeu du selfie maillot de bain avec le défi plouf d'Artesane, y compris Clo qui a lancé le defi #jecoudsmagardrobecapsule2017 (pas super à l'aise elle non plus), il n'y avait donc aucune excuse. Au mieux, ça vous fait plaisir de voir qu'on a toutes un peu de bide et de la culotte de cheval, et au pire, vous fermez les yeux avec une moue dégoutée, et passez votre chemin !

[for English read the text in italics]

I never thought that I would one day be posting pictures of myself in a bathing suit on this blog... Ok, my body confidence is much better these days than when I was a teenager, and I have learnt to live with my flaws, yet I am far from comfortable with having all this lily-white skin, flab and blemishes on show for everyone (especially myself) to judge! But anyway, this isn't about me, it's about this swimsuit, the Molitor from Atelier sur le fil, and I couldn't really present it to you without a few "action" shots. Thankfully, it is a fairly modest one-piece, so it could be worse... I suppose, at best you'll be pleased to see that all of us have a bit of belly and cellulite, and if not feel free to close your eyes in disgust and click away!  

IMG_1899 IMG_1916

IMG_7297 IMG_7300

Molitor, donc. C'est un patron PDF de la Lilloise Rebecca Meurin dont la petite entreprise de patrons, kits chaussures et cours de couture se nomme Atelier sur le fil, et connait un joli succès, notamment sur Instagram. Elle a lancé il y a quelque temps un patron de culotte et de soutien-gorge dont je vous reparlerai bientôt, mais quand Molitor est arrivé la forme m'a tout de suite tapé dans l'oeil. Il me semblait relativement simple à coudre, un peu rétro et couvrant, et en plus à €5 le PDF ça ne valait pas le coup de se priver ! J'avais déjà en stock un joli coupon special maillot gris à petits pois blancs de chez La Modette, que je réservais pour me coudre un maillot cet été. J'ai juste acheté de la doublure maillot, du biais élastiqué et de l'élastique anti-dérapant, et je pensais que l'affaire était dans le sac. J'avais même fait une toile (incroyable, je sais !) et quelques ajustements avant de me lancer avec mon beau tissu.

Alors, me direz-vous, ça a dû passer comme une lettre à la poste ! Et bien, que nenni... La construction est assez simple et les instructions claires, mais après avoir tout fini aux bonnes mesures je me suis aperçue que a) mon biais élastiqué s'était détendu à la couture et tous les bords gondolaient et étaient donc trop lâches b) l'élastique anti-dérapant sous la doublure poitrine était quant à lui trop ferme et tirait sur les coutures de côté, donnant des plis disgracieux. Bref, après avoir maudit les dieux des élastiques et avoir résisté à la tentation de balancer mon maillot informe par la fenêtre, j'ai tout décousu (et je vous promets que découdre du point stretch cousu au fil mousse sur du tissu extensible, c'est loin d'être une partie de plaisir...), et commandé de nouveau du biais, en espérant qu'il soit de meilleure qualité.

Heureusement, il l'était (je vous conseille la gamme Love de Prym, ce sont vraiment des élastiques de belle qualité, et le choix de couleur est sympa). J'ai remplacé l'élastique anti-dérapant du dessous de poitrine avec un élastique maillot tout bête et plus extensible, et reposé TOUT le biais. Si si si. Et le résultat est loin d'être parfait, mais c'est mieux, et je n'aurais pas recommencé une troisième fois !

***

So, Molitor. It's a PDF pattern (in French) for a lined one-piece swimsuit with halter neck. It is very cheap at €5, but only available in French. However it is very simple and well illustrated, so it shouldn't be too hard to assemble even if you don't read French. I had already bought a pretty grey swimwear fabric from La Modette, so I just got some swimwear lining fabric, fold-over and non-slip elastic, and I thought I was on to a winner. I even did a toile to make sure I got the fit right! What could possibly go wrong?!

Well... quite a lot actually. The construction is very simple and the instructions are clear, but once I had finished the whole thing I realised that the FOE had stretched out of shape, making all the edges gape, and that the non-slip elastic was too firm and pulling quite badly on the side seams... So after nearly throwing the whole thing out of the window in frustration I undertook to unstitch all the fold-over elastic (and let me tell you that unpicking wooly nylon thread on elastic and stretch fabric is not much fun) and the under bust elastic, and re-ordered a batch of FOE, hoping it would be better quality this time round.

Luckily, it was (I do recommend Prym's Love range, great quality elastics and lovely choice of bright colours). So I replaced the stiff under bust non-slip band with a plain swimwear elastic, and stitched all my edges again with the new FOE, hoping for the best. The end result is much better, if still very far from perfect. Anyway, it will have to do, I wouldn't have started over a third time!! 

IMG_1928

IMG_1933

IMG_1939

Alors au final il est tout-à-fait portable ce maillot (n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez) et pour une première, je ne le trouve pas si mal. J'aime beaucoup le dos, et le bas bien couvrant. Par contre si je devais le refaire je prendrais un tissu plus épais pour un effet un peu gainant, et je remplacerais la doublure poitrine et l'élastique sous le buste par une doublure intégrale du devant, pour éviter que l'élastique ne tire sur les côtés (ce qui est le cas même avec le deuxième élastique, plus lâche que le premier). Enfin je tiens à préciser que c'est quand même un bon patron de maillot, bien coupé, bien expliqué, qui se coud entièrement à la machine à coudre (donc sans surjeteuse), et donc idéal pour coudre son premier maillot de bain. Encore une première en couture, et une fois le pas franchi, on se sent invincible ! L'année prochaine, ce sera le maillot Sophie de Closet Case Patterns, un deux-pièces avec armatures, bretelles ajustables et découpes flatteuses. Et d'ici-là, je vais aller faire quelques abdos, et acheter de l'auto-bronzant...

***

So in the end it is a wearable swimsuit, and as a first attempt at swimwear I don't thik it is too bad. I do like the style of it, with the straight back, and low rise on the bottom part, giving it a retro feel, and the fit is pretty good. If I had to sew it again, I would use a thicker fabric for a more toned look... and I would probably replace the bust lining by lining the front entirely, to avoid that under bust elastic pulling at the sides (it does, even with the stretchier elastic). But as a pattern it is a good one, easy to follow, totally accessible to beginners and you don't need an overlocker either (I don't own one). And it is another sewing first, on the way to sewing invincibility :) Next year I'll go for the amazing, underwired, panneled, structured, flattering and all-round intimidating Sophie bikini by Closet Case Patterns. But until then I need to work on those abs, and get myself a bottle of fake tan!

***

08 septembre 2017

Juin #jecoudsmagarderobecapsule2017 : robe Areli brodée

IMG_1588

IMG_9037

Ca fait un peu plus de 5 ans (enfin presque 6 en fait, la semaine prochaine !!!) que je couds sérieusement, et je crois que cette robe est la première pièce dont je sois vraiment contente. Au tout début il y a eu ma robe de mariée, finie la veille du jour J, moulée sur mon mannequin de couture, cousue à la main en mousseline de soie, bourrée de défauts et qui a commencé à se désintégrer avant même la fin de la soirée. Puis, après quelques améliorations techniques il y a eu la phase psychédélique, à savoir choisir les imprimés les plus improbables ( voir ici et )sous pretexte que justement on a carte blanche pour se créer une garde robe unique et originale (et clownesque, à en croire cette robe, qui est toujours dans mon armoire mais que j'ai dû mettre une fois. Mr Monkey trouve que ça fait femme enceinte et j'ai eu pas mal de commentaires du type "ouah, ça flashe !!"). Il y a eu le recyclage loufoque, et le fourvoiement pour cause de patron gratuit mais pas du tout adapté à ma morphologie... Et petit-à-petit, à force de coudre des vêtements que je ne portais pas, et grâce à des superbes ressources glanées ici et là (le projet Wardrobe Architect de Colette m'a beaucoup aidée), je pense avoir trouvé la voie (comme disait Lao Tseu, bien entendu - OK, cette blague minable ne fera rire que ma soeur, mais tant pis!). Ou du moins ma voix en couture, un style de vêtement qui me plait à coudre et à porter. Je me suis un peu calmée au niveau des imprimés (même s'il m'est impossible de resister à un bon wax bien bariolé) mais je sais que j'aime porter de la couleur, alors je ne m'en prive pas. Mes choix de matière sont aussi plus réfléchis, bien sûr je ne me refuse pas un petit recyclage s'il est possible, mais sinon j'essaye de dénicher des tissus de qualité avec un certain potentiel éthique (je suis fan d'Offset Warehouse pour ce côté-là des choses) et un drapé adéquat. Et surtout, je crois qu'à 35 ans je commence enfin à savoir ce que j'aime porter, ce qui me va et les qualités que je recherche dans un vêtement: confort, praticité, decontraction, tout en évitant le côté sac à patate... et bien Areli, c'est tout-à-fait ça.

[for English read the text in italics]

It's been nearly 6 years since I took up sewing seriously, and this is the first piece I am truly happy with. I started off with my wedding dress, finished the day before we got married, all self-drafted and hand-sewn silk chiffon, full of flaws, and also full of holes by the end of the night. After a little technical improvement there was the psychedelic phase, with crazy patterns galore (here are a few examples. Oh dear.). There was also the unlikely upcycle and the ill-chosen free pattern... and then little by little, and with the help of some great online ressources (I highly recommend Colette's Wardrobe Architect series), I think I am starting to find a way. Well at least my way, a sense of what I enjoying sewing and wearing. I have toned down the crazy print choices (although I can never resist a good old wax print) and try to be a bit more considerate when chosing fabrics. I try to go for ethically or at least responsibly produced, and have now got a few go-to addresses for eco-conscious fabric and haberdashery. And also, after 35 years of not having a clue maybe, just maybe, am I starting to know myself and what I look for in clothes which seems to be practicality, comfort, a casual feel and NO big bum effect. Well, Areli seems to tick all the boxes :)

IMG_1583

IMG_1584

IMG_1586

IMG_1593

 Le patron est simplissime: le devant et le dos sont identiques, à part pour le plastron à rajouter devant. Il y a, en tout et pour tout, trois pièces de patron différentes à découper, et seulement quelques pages de PDF à imprimer (oh yeah!). Du coup c'est un bon point de départ pour laisser libre cours à sa fantaisie et introduire motifs, passepoil, broderie, etc... Ayant choisi un tissu assez neutre pour cette version (un superbe ikat tissé main à la texture joliment irregulière, produit sans electricité en Thaïlande, et acheté pendant une promo à £10 le mètre chez Offset Warehouse, mon adresse fétiche pour dénicher des tissus produits de manière éthique), j'avais envie d'injecter un peu de couleur et d'originalité à cette robe en brodant le plastron. OK, j'essaye de me calmer niveau psychédélisme, mais je suis encore loin du monochrome !

***

This pattern is as simple as they get: the front and back are identical, except for the bib. There are only 3 different pattern pieces, and that has to be a bonus! And because it is such a simple shape, it is easy to add your own twist and frills with piping, print, embroidery, etc... As I went with a relatively neutral solid colour (a gorgeous handwoven ikat from Offset Warehouse, produced in Thailand using no electricity, and on special at £10 a metre), I felt the need to add a little bit of colour and interest by embroidering the bib front. Well, let's say that I am trying to steer away from psychedelic, but I am still a very long way from monochrome!

IMG_5353 IMG_5354

IMG_5359 IMG_5955

 J'ai toujours eu un faible pour les robes mexicaines aux broderies multicolores (dans ce genre-), mais pour mon premier projet broderie il fallait que je commence simple. J'ai glâné quelques exemples sur Pinterest et dessiné un motif floral assez rustique. Le cours d'Artesane de cet été m'a bien aidée, ce n'est pas un cours débutant mais j'ai pu m'aider d'autres ressources internet pour les bases, je voulais juste avoir des démonstrations vidéo de différents points me permettant de "colorier" mon motif. Finalement ça n'a pas pris si longtemps que ça, et j'ai savouré le processus : carrément addictif ! C'est loin d'être parfait mais l'effet recherché est là, et à partir de ce moment-là tout est possible, n'importe quel vieux drap peut se transformer en quelque chose d'autrement plus intéressant ( d'ailleurs c'est prévu, mais je ne vous en dis pas plus pour l'instant ;) ).

***

I have always loved those brightly embroidered Mexican dresses like this one, but as this was my first attempt at embroidery, I needed to start with a simple motif. Pinterest was, as always, a great source of inspiration, which I used to draw my own pattern. Some great online videos including this course (in French) helped me to choose the right stitches to fill in the shapes, and I have to confess to being totally and instantly addicted! Just think of the endless possibilities for fabric embellishment... Ahhhh... (contented sigh)

IMG_5956 IMG_5975

IMG_6168 IMG_6184

La robe a été bien portée cet été, elle est super confortable et idéale quand il fait chaud avec sa coupe un peu ample. On est à mi-chemin du défi #jecoudsmagarderobecapsule2017 et je m'aperçois que je porte du cousu-main presque tous les jours, ce qui me fait bien plaisir. J'ai hâte de voir ce que les six prochains mois nous réservent ! On est en septembre, donc il doit être temps de vous parler du projet couture de juillet, et de finir celui d'août... :/ A bientôt !

***

This dress has been thoroughly worn this summer, it is soOoo comfortable and ideal in hot weather (we did get a few nice days, even in the UK!) thanks to its loose fit. Half way into the capsule wardrobe challenge and I am already wearing handmade most days, which is so satisfying. I can't wait to see what the rest of the year will bring! And as we are already well into September, and that I am only just publishing the June post, I'd better get back to writing about July and finishing to sew August's project... see you soon!

***

30 mai 2017

Mai #jecoudsmagarderobecapsule2017 : top Alice de Tessuti en double gaze

IMG_1157

IMG_8814

 Bienvenue dans ce post qui sent bon les vacances (et, qui plus est, n'est même pas en retard !!) :D Pour ce projet de mai #jecoudsmagarderobecapsule2017, j'ai enfin cousu le top Alice de Tessuti en double gaze vichy qui était sur ma "to-sew list" depuis toujours... et ça tombait bien, on avait une petite escapade en Espagne de prévue, histoire de faire des photos avec autre chose que la mer du Nord en fond !

[for English read the text in italics]

Welcome into this holiday-flavoured capsule wardrobe post... this month, rather than the eternal brown-ness of the North sea, you will have the pleasure of enjoying a beautiful Spanish village as a backdrop for May's garment. This is the Alice top from Tessuti, sewn in a double gauze, and it had been waiting at the top of my to-sew list since forever. So I'm really glad it finally materialised just as I was packing my suitcase for a few days in the sun!

IMG_1144

IMG_1145

IMG_4134

 Le voici donc, et ma foi, c'est devenu instantanément mon vêtement préféré. C'est mon troisième patron Tessuti (après Mandy et Libby) et je suis doucement mais sûrement en train de développer une addiction certaine pour cette marque. Libby et Mandy étaient gratuits, mais je n'ai pas hésité à acheter celui-ci. Les planches de patron et la présentation des instructions peuvent paraître quelque peu "artisanales" (pièces de patron dessinées à la main et photos de qualité plutôt amateur) mais les pas-à-pas sont limpides, les vêtements taillent bien, et je suis fan du style Tessuti : confortable, épuré et structuré, avec toujours une petite touche originale.

Alice est bien dans cette veine, une forme ample et sympa avec un plastron qui appelle à la broderie, des mancherons et des fronces à la poitrine super efficaces pour cacher les poignées d'amour et les "bingo wings" (expression anglaise assez chouette désignant les dessous de bras qui ballottent ^^ !). Je l'ai cousue dans une double gaze achetée il y a des lustres sur l'Etoffe des Héros, et ça donne un vêtement super léger et doux, idéal pour les premières journées d'été. Malheureusement le tissu a commencé à boulocher au premier lavage (ça se voit un peu sur les photos)... Niveau taille j'ai cousu un S en fonction de mes mesures (je fais un bon 38 du commerce) et ça tombe nickel (pas trop de risques au niveau du fit, le patron n'est ajusté qu'au niveau de la poitrine).

J'avais cruellement envie de personnaliser l'empiècement du devant, et la déferlante de broderies qui a englouti IG (grâce notamment à Artésane) m'a décidée à me lancer. Bon j'ai fait très soft, j'avais des idées plus ambitieuses mais pour une première je me suis contentée de quelques rangs au point de croix en suivant le quadrillage du tissu. Mais je suis plutôt contente du petit effet que ça donne ! Le mois prochain je vais viser un peu plus haut, je me suis inscrite à un cours en ligne et je compte m'y mettre sérieusement... affaire à suivre !

 

So here it is, and it has become an instant favourite. It is my third experience with Tessuti patterns (after Libby and Mandy) and I feel I am becoming slowly but surely addicted to this brand. The firsttwo patterns were free downloads, but I had no qualms about paying for this one. The presentation of Tessuti patterns can seem a tad amateurish (hand-drawn pattern pieces, home-photographed tutorials...) but their step-by-step instructions are always really clear and easy to follow, and I just love the style of their garments: comfortable but stylish, easy to fit, and always interesting.

Alice has all of these attributes; a loose fit and an embroidery-ready front yoke, and cuffs and gathers which are friendly to both bingo wings and muffin tops (yay to that !). Sewn in this double gauze, it makes for an incredibly light and airy garment. I chose a size S according to my measurements (I am a 10+ on the high street) and the fit is great, mind you it is difficult to go wrong as it isn't really fitted anywhere appart from around the top of the bust.

I really fancied adding embroidery to the yoke, but for my first attempt I kept it quite tame with a few rows of cross-stitching following the checks on the fabric. Still, I am quite happy with the effect, and am now officially hooked! I have already enrolled on an online embroidery workshop and look forward to more ambitious needlework in the near future. 

IMG_1149

IMG_1153

IMG_1154

IMG_1158

 Et puis si la couture ça n'est pas votre truc, il y a toujours ce joli petit village à admirer en arrière-plan ! On a passé 10 jours dans le Priorat en Catalogne, il n'y avait pas un chat (enfin si, il y avait plein de chats, et très peu d'humains) et c'était divin. 25 degrés tous les jours, la montagne, la mer, des petits villages perchés, du fromage de chèvre et des cerises, le bonheur. Depuis on est revenus à nos moutons (Brexit, lessives, boulot, fruits et légumes sous vide) mais on a fait le plein de Vitamine D pour un petit bout de temps :) Le mois prochain c'est la robe Areli de République du Chiffon, RDV en juin !

And if all this sewing nonsense is boring you to tears, you can always admire the stunning Priorat scenery in these pictures! It was such a fantastic break, warm and sunny, tourist-free, we had mountains, sea, goats, cats, cheese and wine, it just doesn't get much better than that! We are now back in a more subdued kind of climate and excitement, but that top-up of vitamin D should keep me afloat for a little while at least. See you in June for the next capsule wardrobe project :)

***

27 mai 2017

Avril #jecoudsmagarderobecapsule2017 : la chemise Mimi

IMG_0261

IMG_8825

Cette chemisette etait finie à temps, je vous promets !! Et puis entre un photographe (Mr Monkey) très peu motivé et une météo (British) très peu motivante, ce message a eu du mal à éclore. Voici donc enfin la blouse Mimi de Tilly and the Buttons, en batiste de coton La Modette !

[for English read the text in italics]

This blouse was sewn well before the end of april, but my photographer's lack of motivation, not helped by the appalling weather we had here, meant it took a while to make it to this page. So here it is, the 4th installment in this 2017 capsule wardrobe project, the TATB Mimi Blouse, in antelope print batiste from La Modette.

IMG_0174

IMG_0192

IMG_0259

IMG_0260

IMG_0286 (2)

Cette chemisette m'avait tapé dans l'oeil dès la sortie du livre de Tilly Walnes "Love at First Stitch", qui bizarrement était paru au même moment que le mini monkey, en mai 2014. Voilà, trois ans plus tard, j'ai enfin ma chemisette, et un p'tit gars rouquin qui adore les pompiers et les abricots.

Une des raisons pour lesquelles je ne me suis pas lancée plus tôt est que j'ai eu du mal à trouver le bon tissu. Je voulais quelque chose de léger mais pas trop mou, et j'avais un peu peur de faire pêter la tirelire, puisque les instructions du patron recommendaient 2 mètres de tissu en 150 cm de large. Il me semble qu'à l'époque j'avais acheté 2 mètres de coton patchwork pas cher dans les tons oranges, que j'ai depuis utilisé pour autre chose... je pense qu'en trois ans je n'ai pas cousu énormément, mais j'en sais au moins un petit peu plus sur les tissus! Il n'y a pas que le coton patchwork dans la vie ;-) Ce projet de garde-robe capsule m'a vraiment aidé à beaucoup plus réfléchir mes choix de matière, et j'essaye aussi de considérer l'impact écologique et humain de mes achats (le blog de mon amie Sonia Une année de couture est une vraie mine d'informations et d'inspirations sur ce sujet). Au final, je suis tombée sur cette batiste de coton (Oeko Tex 100, fabriqué en Allemagne) dans les soldes chez La Modette (une créatrice indépendante française qui vend ses tissus sur Etsy), j'en ai acheté 1 mètre, en 140 cm de large, et j'ai croisé les doigts.

Et bien c'est rentré! J'ai choisi la taille 3 qui doit faire un 36/38 puisque c'est un tout petit peu juste sur moi (mes trois premiers projets de l'année étant plutôt trop grands, je suis allée au plus juste, ce que je regrette un peu). Pour maximiser mon petit coupon j'ai coupé une des parementure de devant à l'horizontale, et le dessous de col et la parmenture dos dans une chute de tissu noir de qualité équivalente à ma batiste.

This little blouse had me hooked straight away when Tilly's book Love at first stitch came out in May 2014, strangely enough, it popped up at just about the same time as the mini monkey... so it took all of three years for me to finally get my shirt, and a fireman obsessed ginger ninja ;)

One of the reasons for not sewing it up earlier, is that I just couldn't find the right fabric. I wanted something light, but with enough structure to show off the pleats and gathers, and not too expensive, as the pattern asked for 2 metres of fabric in 150 cm width. I think at the time I had bought a couple of metres of cheap craft cotton in an orangey colour... what was I thinking?! Not the right drape, and I never wear orange because it makes me look sick. So hopefully in three years I have learnt a thing or two about fabric shopping! And I do try and be more considerate about the length of fabric I buy, where it was produced, and its ecological and human impact (for more on this, do go and visit my friend Sonia's fantastic ethical sewing blog, Une année de couture). So I ended up settling for 1 metre of 140 cm width coton batiste from French indie fabric designer La Modette, and crossed my fingers that I could fit all pattern pieces in.

Well, they did! Or almost. Just had to cut one front facing horizontally, and use a couple of scraps of black poly cotton for the under collar and the back facing. I cut a size 3 as I was between a 3 and a 4 based on my measurement, and as everything I have sewn so far this year has been a bit on the large side, I decided to opt for the smaller size. That was a bit of a mistake.

IMG_4486 IMG_4487

IMG_4488 IMG_4490

Ca faisait tellement longtemps que je pensais à cette chemise que je me suis vraiment appliquée. Passepoil, coutures anglaises, sous-piqûres, sur-piqûres... j'ai pris le temps de bien faire, et j'apprécie tous les jolis détails de ce patron, les plis origami aux manches, l'encolure V, les empiècements froncés, etc... Une chose qui m'avais attirée aussi, c'est le côté un peu loose et relax du modèle. Malheureusement, c'est un côté que j'ai perdu en choisissant une taille un peu trop petite... ça serre autour des bras et au niveau de la poitrine :-( Je n'ai plus qu'à ressortir mon DVD de yogalates (ce qui ma foi ne serait pas du luxe !).

Je suis un peu frustrée parce qu'elle est presque parfaite ma petite Mimi. J'adore la couleur et la coupe, si elle était infroissable et un poil plus large, ce serait nickel. Donc je l'aime et je la porte, mais ce n'est pas la révélation que j'espérais.

Toutes mes excuses pour ce message d'avril très en retard... celui de mai sera dans les temps, promis! Il est déjà cousu, porté, et photographié :)

I had been thinking about this blouse for so long that I really applied myself and tried to get a nice level of finsih: piping at the yoke, French seams, understitching, topstitching... I took my time to try and do well. I do love this pattern's little details, the pleated sleeves, the V neck, the gathers at the yoke, etc... I also really likes the relaxed, loose fit of this blouse, which i unfortunately lost by going for the smaller size... It is a bit tight around the arms and the bust. So looks like I will need to get my yogalates DVD out, which to be honest is long overdue (about three years overdue, actually ;) )

I am a little frustrated because this Mimi blouse could have been just right. I love the colour and the cut, just a shame about the fit, and this fabric does crease very quickly. So I do like and wear it, but it is not as much of a revelation as I had hoped for.

Anyway, apologies for this very belated April capsule wardrobe post. May's post will be on time, I promise! Believe it or not, the next item is actually already sewn up, worn, and photographed! So see you then.

PS: A big thank you to my amazing photography team Liddamore Sr and Jr who came to the rescue of this blog post during a beach picnic! Great pictures, and thank you so much for doing this for me :) xxxx

***

07 avril 2017

Sweat à capuche et doublure poétique / The little prince hoodie

IMG_9524

 Ca faisait un bon moment que je n'avais pas cousu pour mon mini monkey. Il faut dire qu'entre les vêtements légués par les générations précédentes et l'abondance de petits habits d'occasion en très bon état (et à prix défiant toute concurrence) trouvés au magasin de charité, il n'en a pas eu tellement besoin. Mais c'est qu'il grandit ce petit, et ses sweats "made by maman" (ici et ici) ont été portés de manière intensive mais commencent à être étriqués. Je me suis donc une fois de plus tournée vers Ottobre et ai selectionné le modèle 21 "lightning" du catalogue enfant 4/2016.

 [for English read the text in italics]

 I hadn't sewn anything for the mini monkey for a while. He has been given loads of hand-me-downs, and you can find so much cheap and great quality kid's clothing in charity shop that he hasn't needed much else. But he is getting bigger, and his couple of mama-made jumpers (here and there) are getting a bit tight. So once again I browsed through my collection of Ottobre magazines and stopped at number 21 in the 4/2016 edition.

IMG_9827

IMG_9834

IMG_9835

IMG_9832

 C'est un sweat plutôt large qui fait presque manteau, et ses petits détails (les poches boutonnées et l'ourlet doublé plus long à l'arrière) m'ont bien plu. J'ai hésité à appliquer un motif au dos, mais finalement j'ai bien dû accepter le fait que "less is more" (devise que j'ai tendance à oublier), et que le modèle comporte assez de petites caractéristiques sympa pour être original. Comme d'habitude les instructions sont plutôt nébuleuses, surtout qu'il y a beaucoup de pièces de patron aux noms similaires. Si vous vous lancez je vous conseille de bien les repérer au préalable et de suivre les indications étape par étape (ce que bien sûr je n'ai pas fait, pour le plus grand bonheur de mon découd-vite). Le tissu principal est un sweat gris chiné épais et très doux de chez The Village Haberdashery (j'avais gagné un bon d'achat lors du #sewphotohop l'année dernière, et je suis depuis devenue une cliente fidèle car c'est une bonne adresse, avec beaucoup de tissus bio et de qualité). La doublure "petit prince" est en fait un vieux pyjama que je n'avais jamais réussi à jeter, et il a enfin repris du service ! C'est anecdotique mais un peu de recyclage ça fait toujours plaisir ;) Les boutons "tourbillon" viennent d'une petite mercerie magique de Montréal (quelques images ici) où j'avais dépensé une fortune, et je suis bien contente qu'ils aient trouvé leur place sur ce gilet. 

It is a loose fitting jacket which fits almost like a coat, with cute details (I liked the buttoned pockets and the longer back hem showing off the lining). I almost added an appliqué to the back, but in the end I managed to convince myself that less is more (a motto that I don't tend to live by) and that the existing details were enough to make it interesting. As usual, Ottobre's instructions are clear as mud, especially as this pattern has many pieces and that most have similar names. So if you do fancy trying it, make sure you know which is which and take it slowly... or you'll have to do what I did and undo the hood about 5 times... Anyway, the main fabric here is a lovely snuggly fleece-backed sweatshirt knit from The Village Haberdashery. I ordered from them as I had won a voucher as part of last year's #sewphotohop, but have been back since because it is a lovely online shop with many organic and quality fabrics. The "Little Prince" lining is cut out of an old pair of pyjamas that I could never throw away... so I am really glad that my hoarding tendancy has actually been useful for once. The white and blue buttons are also a bit special as I bought them in an amazing vintage haberdashery in Montreal (seen here).

IMG_9506

IMG_9517

IMG_9520

IMG_9527

IMG_9528

 "No, mama! Don't take my picture!"

IMG_9507

IMG_9530

IMG_9531

IMG_9533

 Donc voici notre mini monkey de presque 3 ans en pleine action, ces jours-ci il sait ce qu'il veut (et ce qu'il ne veut pas !) mais accepte encore de porter les vêtements cousus par maman, alors j'en profite :)

PS Merci d'adresser les réclamations à propos du nain de jardin géant à Mr Monkey...

PPS A Nathalie ma lectrice fidèle : j'ai pensé à toi et fait la traduction tout de suite ;)

So here is our nearly-three-year-old mini monkey... he certainly knows his mind, but still wears mama-made without argueing too much, so I am making the most of it!

PS Please address any complaints about the presence of the giant garden gnome to the attention of Mr Monkey...

***