brigitte 2

[For English please read the text in italics below the ***]

Une des belles rencontres de l'année dernière c'est Brigitte. Tentée depuis longtemps par l'offre de tissus de qualité à petits prix de la maison Supercut, basée en Italie, j'ai fini par passer commande peu après son changement de main début 2017. J'ai reçu ma jolie commande emballée avec soin, et le lendemain un e-mail de Brigitte me demandant si j'avais bien receptionné mon colis. Quelques jours plus tard je poste sur Instagram une photo de mes nouveaux tissus, et Brigitte me contacte pour savoir qui se cache derrière le pseudo, elle aime bien connaitre ses clientes. Depuis on échange régulièrement, elle a toujours un commentaire positif et bienveillant, et j'ai eu envie d'en savoir un peu plus sur cette mystérieuse Brigitte polyglotte (elle poste sur IG en Italien, Anglais et Français) et sympathique ! Alors quitte à lui poser tout un tas de questions, autant vous en faire profiter :) Elle s'est prêtée au jeu avec beaucoup de sincérité et j'ai été épatée par son parcours hors norme.

***

One of last year's lovely surprises was meeting Brigitte. I had been tempted by Supercut's beautiful selection of discounted quality fabrics for a while, and I ended up putting in an order just after it changed hands at the beginning of 2017. I received my order a few days later, as well as an e-mail from the French owner, Brigitte, asking if it had reached me OK. A few days later I posted a photo of my lovely fabrics on Instagram, and Brigitte contacted me because she wanted to match the profile to the customer, and know where her fabrics had ended up. Since then we have been exchanging regularly, and I have been touched by her positive and kind attitude. I fancied knowing a bit more about the woman behind the brand. She answered my questions with much sincerity and I was very touched by her life story, so here it is.

IMG_0730

Bonjour Brigitte, tu as repris les rênes de la maison italienne Supercut en 2017, peux-tu nous présenter l’entreprise et nous en dire un peu plus sur toi et sur ce qui t’as amenée jusqu’ici? 

J'ai découvert Bologna pour la première fois en février 2011, accueillie chez des amis français (lui est une relation professionnelle que j'avais dans l'une de mes vies profs et est devenu un ami)  qui avaient décidé de venir s'installer en Italie. Gros coup de coeur pour cette ville, pas trop touristique, d'une richesse architecturale incroyable, "un museo a cielo aperto", et néanmoins pas très connue car Venise, Florence, Rome et tant d'autres lui volent un peu la vedette ...
Je suis à l'époque en standby professionnel et personnel. La vie ne réserve pas toujours que des bonnes surprises... En avril 2011, je fais un grave AVC méningé, 3 mois d'hopital et/sans aucune séquelle, un petit ange gardien surement ... Deuxième intervention en octobre 2011 pour un second anévrisme mais non hémorragique ... j'en ressors extremement fatiguée et me mets à la couture entrainée par une amie chez une fille de Saint Malo qui donne des cours ... Révélation, passion, j'adore !
Ma santé est rétablie, je suis à la recherche d'un boulot (j'avais auparavant été responsable d'une agence de locations de voiliers sur le port de Saint Malo, boulot que j'adorais mais que j'ai quitté pour m'associer avec un ami d'ami pour monter une boite de constructions de maisons ... grosse erreur, 2008 n'était pas la bonne année, cela se termine par un dépot de bilan en septembre 2010 ...) 
En décembre 2012, je suis recrutée dans un cabinet de courtage d'assurances maritimes, heureuse de retrouver l'univers du nautisme, mais j'avoue que le poste que j'occupe (gestion des sinistres) et l'univers des aussurances ne me correspondent guère ... J'y reste 2 ans et suis licenciée économique, parallèlement la procèdure de divorce est finalisée et la vente de notre maison signée.
Les sirènes de Bologna chantent à nouveau. Mes origines italiennes, grand père paternel piémontais, peut-être aussi un besoin de retrouver des racines ... Je commence à envisager sérieusement de venir m'installer en Italie.
J'ai besoin d'un nouveau souffle et de changer d'air. Je fais un voyage en mars 2016 pour trouver un appartement et déménage le 1er juin 2016 ... Encouragée par mes quatre enfants bienveillants et je pense un peu admiratifs de ma capacité à entreprendre et rebondir.
Je me mets à l'italien avec assiduité  (je suis fluent en espagnol, cela n'a pas aidé au départ !) et bien sur je refléchis à une vie professionnelle car je ne suis ni rentière ni héritière ... 
En octobre 2016, je fais un voyage à Paris (mon fils ainé y habite) et vais chez France Duval Stalla acheter du tissu pour coudre pour mes petites-filles. Nous bavardons et au fil de la conversation elle m'indique que Supercut est à vendre.
A peine rentrée, j'entre en contact avec Marine, fais plusieurs voyages à Bergamo (ou elle était basée) et début décembre j'achète son affaire. Vraiment heureuse de combiner ma passion des tissus et de la couture et un projet professionnel.
J'ai ouvert "mon" site le 5 janvier 2017, et cela a été une année assez rude, avec tant d'apprentissages à mettre en oeuvre (particularités de l'e-commerce, achats, mises en ligne (bilingue) et vente de tissus, univers du numérique et des réseaux sociaux, back office du site etc etc ...). Pour faire "sobre", je dirai également que la transmission de Supercut ne s'est pas effectuée avec l'accompagnement promis et espèré... J'avais l'impression que l'on me jettait à la mer sans savoir nager ... bref, auto apprentissage et remise en question fréquente !
***
Hello Brigitte! So you took over Supercut in 2017, can you tell us a bit more about the business and about how you ended up selling fabrics in Italy?

I discovered Bologna in 2011, as I visited some French friends who had moved to Italy. It was love at first sight for this place, not too touristy, with extraordinary architectural heritage, like an open-air museum. Despite this, it isn't very well known because Venice, Florence and Rome steal all the limelight.

At that time I am on personal and professional standby. Life sometimes likes to throw you a curve ball... In april 2011 I suffer a serious stroke, 3 months in hospital but no lasting disability, a gardian angel must have been looking over me... A second stroke in October 2011... I get through it but am drained and start sewing, spurred on by a friend who knows a teacher In St Malo. It is a revelation for me, and becomes a great passion! 

My health is better, I am looking for a job (I had been managing a boat rental company in Saint Malo, a job which I loved but left to go into business building houses with a friend of friend. It was a bad mistake, 2008 was the wrong year for this kind of venture, and we ended up going bust in September 2010).
In December 2012 I am recruited by a maritime insurance broker agency, happy to get back to nautism, but the job and the world of insurance do not suit my personality. I stay there 2 years then am laid off, just as my divorce is finalised and our house is sold.
Bologna is calling me. My Italian origins, my paternal grandfather is from the Piedmont, maybe a need to reconnect with my roots... I am seriously considering settling down in Italy.
I need a new start and a change of scenery. I travel over in March 2016 to find a flat, and move there on 1st of June 2016... Encouraged by my four supportive children, I think they were a little bit impressed by my ability to move forward and bounce back. 
I start seriously learning Italian (I am fluent in Spanish, but that wasn't much use!) and of course I start thinking about career options as I am not a rich heiress or a kept woman... 
In October 2016, I am staying in Paris (where my oldest son lives) and visit the France Duval Stalla shop for fabric to sew for my granddaughters. Whilst chatting with France she tells me that Supercut is for sale.
As soon as I am back in Italy I contact Marine, visit Bergamo (where she used to be based) several times, and I buy her business at the beginning of December. So pleased to be combining my passion for fabrics and sewing with a career project.
I opened my own website on 5th of January 2017, and it has been quite a tough year, with so many things to learn and set up (the specificities of online retailing - buying, putting products online (in Italian and English) - and of selling fabrics, the digital and social media world, the website's back offics, etc.). To put it mildly I would also say that I wasn't as well supported and advised as I had hoped to be when taking over Supercut. I felt like was being thrown in at the deep end without having been taught to swim... To sum up, there has been a lot of self-guided learning and doubts! 

IMG_3226

Puisque tu vis dans les beaux tissus, j’imagine que tu aimes coudre ? Qu’aimes-tu coudre ? Pour qui ? Quand ? Comment ?? As-tu d’autres passions ( créatives ou pas) ?

La couture a été une révélation en novembre 2011, et ce Noel 2011 a été totalement home made ! J'avais une machine à coudre, mais ne l'avais pas trop fait chauffer...
J'ai toujours aimé le travail des mains : j'avais monté un cours de cartonnage à Dinard dans une Association, je donnais des cours chez moi aussi, je pratiquais aussi l'encadrement, j'adorais peindre (dans notre grande maison j'avais absolument peint et décoré toutes les pièces) et patiner des meubles ... bref toujours un besoin de créer et de travailler avec mes mains !
Je couds (hélas beaucoup moins de temps) pour mes filles, mes petites-filles, ma soeur, ma maman, mes amies et un peu pour moi. Ma plus belle réalisation : commande de ma belle-fille enceinte et témoin de mariage : une robe longue de cérémonie en crepe nude , gros challenge, mais on progresse lorsque l'on sort de sa zone de confort !
Le sport a compté aussi pour moi, course à pied et nautisme. J'ai couru le marathon de Rome et la Sénégazelle, course humanitaire de femmes au Sénégal. Je suis nettement moins sportive désormais mais ai tout de meme le projet avec une amie de Bologne de faire au printemps la Via Degli Dei - "Chemin" de Bologne à Florence, environ 130 kms.
Je suis aussi passionnée d'Opéra et suis comblée en Italie ! Pour mon anniversaire, mes enfants m'ont offert Aida dans les arènes de Verona ...
Ah oui une autre passion bien sur : mes 4 enfants ! Magnifiques ! Pour te donner l'esprit de la famille : mon fils ainé, père de 3 petites filles vit à Paris, ma seconde fille, vit et travaille à Jérusalem depuis le mois de janvier, mon troisième fils est à Londres et ma dernière fille, celle qui s'est mariée en décembre, navigue entre New York et Paris (ou elle travaille de façon intermittente) ...

***

As you live amongst gorgeous fabrics, I assume you enjoy sewing? What do you like to sew? Who for? When? How? Do you have other interests (creative or otherwise)?

I discovered my passion for sewing in November 2011, so Christmas 2011 was completely home made ! I did own a sewing machine but hadn't used it much until then...

I have always liked working with my hands: I have taught card craft, I used to do framing, and loved painting  (in our large house I painted and decorated every single room) and restoring furniture... so always this need to create and work with my hands!

I sew (unfortunately I don't have as much time now) for my daughters, my granddaughters, my sister, my mum, my friends, and a little bit for myself. My most accomplished make: it was a commission from my pregnant daughter-in-law for a bridesmaid's dress: a long formal dress in nude crepe, a big challenge, but you have to push out of your comfort zone to improve!
Sport is also important to me, mainly running and sailing. I have run the Rome marathon and the Sénégazelle, a humanitarian women's race in Senegal. I am not as sporty these days but am planning to walk 130 km from Bologna to Florence with a friend in the spring (the Via Degli Dei). 
I also love the opera and am spoilt in Italy! For my birthday my children treated me to Aida in the amphitheatre in Verona...
Oh yes of course, another passion: my 4 children! Superb! To give you an idea of the spirit of the family: my oldest son lives in Paris and has three daughters, my second daughter has been living and working in Jerusalem since January, my third son is in London and my youngest daughter, the one who got married in December, travels for work between New York and Paris...

c49be2094c4b66a407c18c40fd1a3724

En tant que cliente je suis toujours à la recherche de tissus de qualité et produits de manière responsable, et j’ai vraiment été enchantée de la qualité et du prix des tissus commandés chez vous, mais où se situe Supercut par rapport à la provenance et au mode de production des produits que vous proposez ? Que peux-t-on te souhaiter pour 2018 ?

Je suis attachée à la qualité des produits proposés et à mon mode d'approvisionnement : fournisseurs exclusivement italiens de tissus made in Italie / autres fournisseurs reconnus pour tissus particuliers tels japonais ou américains.
 
Pour 2018, j'aimerai :
 
- donner une orientation dans l'esprit de Amandine Cha Dessolier, dénicher des tissus biologiques certifiés GOTS. Cela est un peu chronophage, demande de prospecter, chercher et trouver les bons partenaires mais je compte m'y atteler ! Je suis toute neuve dans cet univers et j'ai tant encore à apprendre et à découvrir.
- dénicher des pépites style maille coton Armor Lux
- diversifier mon offre en veillant toujours à la qualité et à l'originalité 
 
Croisons les doigts, ma trésorerie souvent tendue m'empeche parfois d'avoir les coudées franches comme je le souhaiterai, et pour l'instant je suis loin de gagner correctement ma vie avec Supercut, et c'est un paramètre très important dans ma situation puisque je suis seule et ne peux compter que sur moi meme. J'ai gagné et fidélisé plus de 55 % de nouvelles clientes, donc le marché existe !
***
As a customer I am always on the lookout for quality, sustainable fabrics, and I have really been impressed with the quality and value for money of the material I bought from Supercut. How does the brand relate to sourcing and to the production process of the fabrics it sells? And what are your wishes for 2018?
The quality and sustainability of my products is really important to me: I source mainly from Italian design houses who produce in Italy or from other makers recognised for particular types of fabrics, such as American or Japanese textile producers.
In 2018 I would like to:
- give the company an ethical orientation, in the style of Amandine Cha Dessolier (a French maker of highly sustainable and locally produced organic fabrics), sourcing Global Organic Tetxile Standard stock. It takes time, and requires a lot of research to find the right partners, but I do intend to tackle it! I am so new in this area and I have so much to learn and to discover.
- find unique fabrics such as Armor Lux knits (traditional Breton striped cotton knits)
- diversify the range whilst maintaining quality and originality
So we'll keep our fingers crossed, the current cash flow doesn't allow me to be as bold as I would like to, and for the moment I am far from making a living out of running Supercut. It is a relevant point to me as I live alone and can't rely on anyone else for income. I have increased and kept over 55% new clients this year, so the market potential is there!

logo

Et bien Brigitte je te souhaite du vent plein les voiles pour cette 2ème année avec Supercut.it ! Quel beau parcours, et j'ai hâte de suivre les développements futurs, en particulier sur les tissus GOTS. Personnellement j'ai été ravie de ma commande, les tissus sont d'une qualité exceptionnelle et les prix vraiment raisonnables (vous vous souvenez peut-être de la veste Lilliana, l'imprimé de chez Supercut m'a couté €5 pour un coupon d'1m50 !). En plus ce sont les soldes jusque dimanche, et il y a des tarifs préferentiels pour l'envoi en Europe, alors si vous cherchez quelque chose d'original et de qualité à des prix défiant toute concurrence, cliquez sur le logo ci-dessus ;)

***

Well, Brigitte, I wish you all the best for this second year running Supercut. What an amazing journey, and I can't wait to see where you take the venture next (exclusive organic fabrics would be so exciting!). Personally I was delighted with my order, the fabrics really are exceptional quality, and the prices really affordable (the print I used for this jacket cost me €5 for 1.5m of extra wide cotton). The sale is on until Sunday, and there are postage discounts for Europe, so if you are looking for something a little bit special, why not click on the logo above and let yourself get tempted by Brigitte's amazing range!

***